Glamourous Shadow


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  RéglementRéglement  ContexteContexte  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 alla se détendre un peux[pv:Vince macgowan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Carolina Karev
Habitant(e)
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2007

Moi
Amour caché: matt
Secrets: bein c'est un secret lol
Groupe: Habitantes

MessageSujet: alla se détendre un peux[pv:Vince macgowan]   Mer 2 Mai - 20:01

Jennifer alla un peux se détendre après tous s'étais son jour de congé et il fesai beau dehors il y avait beaucoup de soleil elle alla dans la forêt elle vait un petit décolté avec un jeans elle adorait être habillée comme ça quand il fesait bon elle marcha un peux dans la forêt et regardais autour d'elle après tous on n'a tuée lucie jones et elle ne voula pas se faire tuée elle aussi mais alors elle se baladas tranquillement dans la orêt en étan prudente et vit un banc de loin elle se dirigeas vers le banc et alla s'assoire pour un peu se repausée et resta assise un petit moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glamours-school.niceboard.com
Vince MacGowan
Habitant(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 42
Date d'inscription : 16/04/2007

Moi
Amour caché: Renoncé depuis belles lurettes !...
Secrets:
Groupe: Policier

MessageSujet: Re: alla se détendre un peux[pv:Vince macgowan]   Ven 4 Mai - 21:52

Vince venait de terminer sa journée, journée qui lui avait semblé durer largement plus de vingt-quatre heures… Réveillé à quatre heures du matin par la sonnerie stridente et angoissante de son téléphone, il avait décroché avec mauvaise humeur et appréhension. La standardiste lui demandait de venir de toute urgence au commissariat. En effet, on avait retrouvé le cadavre d’une vieille femme, dont le compte en banque était abondamment rempli…

Tout en poussant de profonds soupirs exaspérés, le commissaire MacGowan s’était rué dans son lieu de travail, puis avait pris la direction de la forêt, où on avait retrouvé le corps. La nonagénaire avait été étouffée avec un sac plastique, et son corps avait été maladroitement caché dans un bosquet de ronces. On avait prévenu la famille, etc : toute la routine, si désespérante et monstrueusement lassante. Vince avait ensuite convoqué un certain Mick, le seul petit-fils de la victime, et la dernière personne de sa famille.

L’affaire avait été bien vite réglée. A quatorze heures, le jeune homme entrait en traînant des pieds dans le bureau du commissaire. A quinze heures, ce petit crétin s’enfermait dans un mutisme total. A seize heures, Vince observait ses baskets avec une attention particulière. Non pas par réel intérêt ; ses chaussures de cuir ou de toile lui convenaient parfaitement. Mais il avait remarqué le même logo sur le sac dont le meurtrier s’était servi pour étouffer la grand-mère. Un quart d’heure plus tard, le principal intéressé réclamait un avocat, et avoua tout pendant que ce dernier était en route.


Tout ça pour le fric…

Songea Vince avec désolation. Enfin, l’affaire était classée, c’était le principal. Et maintenant, il se trouvait de nouveau dans les bois, mais son objectif premier était de se détendre. Chose qu’il avait bien du mal à faire… Il repensait sans cesse à l’affaire Jones, toujours non élucidée. Cet échec lui torturait l’esprit, et il tentait vainement de s’accrocher au moindre fait qui se rattacherait au meurtre de Lucie Jones. Mais rien, rien rien et rien ! Vince se remémora tout en marchant l’instant où il avait vu le corps étrangement mutilé de l’adolescente. Des cadavres, le commissaire MacGowan en avait vu des centaines, de tous les âges, tous les sexes, toutes les couleurs : mais celui-ci l’avait particulièrement marqué, sans qu’il sût exactement pourquoi.

Vince avança prestement, d’un pas nerveux mais souple. Son limpide regard bleu était plongé dans le vide, absent. Les mains enfoncées dans les grandes poches de son long manteau de toile bleu marine, cintré et d’une élégance toute anglaise, et dessous un pantalon de toile blanche. Il avait chaussé les converses courtes et beiges que lui avait offert Norah, sa sœur jumelle pour son trentième anniversaire – et le sien, par la même occasion. Vince l’avait regardé avec ahurissement, et elle avait joyeusement éclaté de rire, une lueur d’amusement dans les yeux.


« Allons, elles t’iront parfaitement… »

Lui avait-elle dit avec un ton consolateur. Norah avait un goût vestimentaire certain : et elle ne s’était pas trompée, Vince était parfait, en trentenaire ténébreux et chic. Il semblait brun, avec l’ombre des arbres, mais ses yeux restaient brillants et clairs. Il se rendit compte à un certain moment qu’il marchait sur son lacet de chaussure droite, et décida de le renouer. Il jeta un regard alentour, ne voulant pas mettre un genou à terre et salir son pantalon clair. Il aperçut alors un banc, et s’y dirigea. Il y avait déjà une jeune femme brune, mais Vince ne changea pas de direction. Arrivé à sa hauteur, il esquissa un petit sourire poli et s’y assit, tout au bout. Il était à une distance respectable de l’inconnue, et refaisait les nœuds de ses lacets avec méticulosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolina Karev
Habitant(e)
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 36
Date d'inscription : 01/05/2007

Moi
Amour caché: matt
Secrets: bein c'est un secret lol
Groupe: Habitantes

MessageSujet: Re: alla se détendre un peux[pv:Vince macgowan]   Ven 4 Mai - 22:15

Carolina étais toujours assise sur le banc elle réfléchissait a l'histoire quelle avait vécu très jeune a propos de son père qui avait tué se mère d'ailleurs elle ne sais toujours pas si il vit toujours se salté de père mais elle sais qui n'est pas en prison elle l'aurais su de plus lontemps elle aurrais aimée le savoir maintenant mes il y a que les policiers qui le savent mais Carolina ne le sais pas se qui l'agace vraiment parceque son père pourrait re-tués des personnes se qu'elle ne veus pas si seulement quelqu'un pourrait l'aidée rien que pour cette histoire là elle ne sais jamais si elle ai en danger ou pas un grand dommage pour elle mais elle essaye de restée le plus prudent possible parceque son père risquerais de la reconnaitre si il est pas en prison que faire savoir s'il les en prison ou toujours en libertée elle leva un peu la tête pour regardé autour d'elle mais vu un garçon elle resta assise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glamours-school.niceboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: alla se détendre un peux[pv:Vince macgowan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
alla se détendre un peux[pv:Vince macgowan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tendre et sensuel
» le fond vert tendre du forum
» Tendre banlieue - Tome 1: Virginie [Tito]
» Fettuccine alla romana
» Cartes du Tendre 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glamourous Shadow :: Nature et Compagnies :: La forêt-
Sauter vers: